l'alphabet du sexe (N - V)

Nu
Du latin [nudus].
Le mot « nu » désigne ce qui ne porte aucun vêtement, aucun ornement, ici le corps. Le nu fait partie intégrante de la sexualité humaine : voir un corps nu permet en effet d'imaginer différentes manières d'obtenir du plaisir et n'est ainsi pas perçu de la même manière par chacun.
La nudité n'est pas nécessite pour tout acte sexuel. Il n'est pas utile de se déshabille pour s'embrasser, par exemple.
Le nu fait l'objet de représentations artistiques mais aussi d'un commerce, et choque car considéré comme obscène, comme faisant partie de l'intimité et ainsi comme devant rester caché. Le naturisme et le nudiste réfutent cette idée du lien entre nudité et voyeurisme.
Chacun peut se mettre nu chez soi, mais attention aux voisins !

Equivalents en langues étrangères :
Ang. : nake
Ital. : nudo



Obscénité
Du latin [obscenus], de « mauvais augure ».
Pour le dictionnaire, obscène est généralement synonyme de « dégoûtant, grivois, grossier, immonde, immoral, impudique, impur, inconvenant, indécent, licencieux ». Mais comment en juger ?
La notion d'obscénité varie considérablement selon la période historique, la zone géographique, la censure ou encore l'interprétation des propres considérés. Les Etats-Unis se situent généralement au premier plan lorsqu'il s'agit de censurer les obscénités et a ainsi édité dans les années 70 une liste de mots qu'il est interdit d'utiliser en public.
A partir de 1980, les pays occidentaux connaissent une liberté de parole alors inconnue jusque là. Mais de la même manière que les actes sexuels se doivent, selon la loi, de rester du domaine de la sphère privée, une parole peut être sanctionnée si elle porte atteinte à la personne. Voici pour la sphère publique. Dans la sphère privée, libre à chacun d'employer ces « gros mots » s'il le souhaite, y compris lors de l'acte sexuel.

   

Paillardise
La paillardise désigne à l'origine l'action de dormir sur la paille et était réservée aux vagabonds. Aujourd'hui, la paillardise concerne ce qui s'oppose au correct, à la morale. Mélange d'humour, de sexe et d'argot, la paillardise est le genre préféré du cinéaste Russ Meyer.



Panne sexuelle
La panne sexuelle concerne aussi bien les hommes que les femmes. Les causes d'une panne sexuelle sont de deux ordres : psychologique (stress, peur clairement identifiée ou non) ou physique (maladie, lésion, douleur). La panne sexuelle la plus connue reste l'incapacité pour l'homme d'avoir une érection. Elle peut également se produire dans le cadre d'une situation inconnue, avec un nouveau partenaire par exemple, ou en cas de blocage.
Rappelons que les femmes sont, contrairement à ce que l'on pourrait parfois croire, également sujettes aux pannes sexuelles.



Pédéraste
Du grec [paidos], « enfant » et [erân], « aimer ». En considérant l'étymologie du mot « pédéraste », on se rend compte qu'il pourrait s'agir d'un synonyme de ce qu'on considère aujourd'hui comme de la pédophilie. Pourtant, traiter un homme de « pédé », donc de pédéraste, revient plutôt à lui adresser une injure à caractère sexuel et à le traiter d'homosexuel. Et si être gay n'est plus un problème aux yeux de la loi, avoir des relations avec un ou une mineur(e) reste un délit.



Peep-show
Le peep-show est apparu aux alentours de 1920 en Europe. Le voyeur paye pour voir une personne se déshabiller sur une scène dans différentes positions tout en restant invisible pour elle. Le life show est une variante du peep-show.



Pelle (rouler une)
(Synonymes : pelle, patin, palot, baiser profond, « french kiss » pour les Anglo-saxons) L'expression « rouler une pelle » trouve son origine au XIXème siècle et désigne l'action de s'embrasser en faisant glisser sa langue contre celle de son/sa partenaire. Certaines recherches scientifiques ont démontré que rouler une pelle entraînerait la libération d'hormones déclenchant une excitation sexuelle en même temps qu'un réflexe de succion.



Pilule
La pilule désigne un comprimé, en vente libre en France depuis 1967, composé de faibles doses d'hormones de synthèse et permettant à la femme de supprimer son cycle de fécondité. En trompant les organes et en leur faisant croire à une grossesse, l'ovulation ne se fait plus et il est ainsi impossible de tomber enceinte. A savoir que les règles apparaissent toujours sous pilule. Les oublis de pilule constituent le premier facteur de grossesse non désirée chez les moins de 18 ans.  La pilule contraceptive pour homme reste encore à mettre au point. Le premier facteur de grossesse non désirée, surtout chez jeunes femmes de moins de 18 ans, est l'oubli de la prise. On recommande dans ce cas le recours à la "pilule du lendemain", ou contraception d'urgence. Cette dernière permet de prévenir une grossesse éventuelle après le rapport sexuel.



Portable
Portable est le mot utilisé pour désigner le téléphone portable. Désormais largement démocratisé, son utilisation est devenue quasi incontournable dans les jeux de séduction et ses fonctions multimédia ont permis l'apparition de jeux sexuels nouvelle génération.



Première fois
L'expression « première fois » est généralement utilisée pour désigner le premier rapport sexuel incluant une pénétration. On parle aussi de dépucelage ou de perte de virginité, expressions qui véhiculent un certain nombre de peurs et d'angoisses liées à des notions telles que la timidité, l'amour ou encore le plaisir. Les études évaluent l'âge moyen de la première fois à 17 ans pour les garçons et 18 ans pour les filles.



Pucelage
Pucelage est synonyme de virginité. Est désigné comme puceau/pucelle celui/celle qui n'a jamais eu de rapports sexuels. On parle de « perdre son pucelage » en évoquant le premier rapport sexuel avec pénétration et s'applique aussi bien au jeune homme qu'à la jeune fille (et n'a donc aucun lien avec une quelconque modification physique telle que la perte de l'hymen).



Salope
A l'origine, « salope » désignait une « femme malpropre ». Selon le contexte, le mot très vulgaire « salope » devient une insulte sexiste qui désigne généralement une façon d'être, une apparence. Alors qu'une séductrice sera qualifiée de « salope » car remettant en cause la domination des hommes, le masculin, « salaud », n'aura pas le même sens et n'aura aucune connotation sexuelle.



Sauter
Différent du verbe « baiser », il n'est généralement utilisé que par les hommes dans des expressions du type « je l'ai sautée ». Autrefois appartenant au champ lexical de la danse, il désigne, dès les années 50, les mouvements du lit lors de la relation sexuelle.



Soft
Mot anglais permettant de nommer un acte sexuel n'impliquant pas de pénétration. On parle de « plan soft » par opposition à « plan hard » qui désigne un acte plus poussé.



Strip Poker
Le strip poker est un jeu pour adultes qui consiste à enlever ses vêtements au fur et à mesure de l'avancement du jeu en fonction de ses gains ou de ses pertes. Ainsi, les règles sont les mêmes que celles du poker classiques à une exception près : on perd ses vêtements au lieu de perdre de l'argent. Chaque participant porte, au début du jeu, le même nombre de vêtements. La personne qui se retrouve nue la première a perdu. Le gagnant est le dernier qui parvient à garder un ou plusieurs vêtements sur lui.
Le strip poker est très apprécié par les concepteurs de jeux vidéo et chaque support possède son propre jeu de strip poker.
Un championnat du monde de strip poker est également organisé chaque année aux Etats-Unis. Il attire plusieurs centaines de participants.



Sucer
Du latin [sugere, succus]. En matière de sexualité, la succion vise à procurer des sensations de plaisir avec la bouche. On pense immédiatement aux pratiques telles que la fellation ou encore le cunnilingus mais on peut sucer de nombreuses parties du corps comme un orteil, un téton, etc. Certains acrobates pratiquent également l'auto-fellation ou l'auto-cunnilingus, et parviennent à s'auto-satisfaire. La succion serait une sorte de réflexe, un conditionnement, un acte inconscient comme lorsqu'on suce le bout d'un style ou un bonbon, et joue ainsi un rôle privilégié dans les jeux sexuels.

Traduction en langues étrangères :
Ang. : to suck
It. : leccere, tettere



Taille du pénis
L'expression « taille du pénis » concerne la longueur, le diamètre mais aussi la circonférence du sexe masculin, au repos ou en érection. Nombreux sont les hommes à être angoissés par la taille de leur pénis.
C'est une obsession propre à nos sociétés modernes, il suffit d'observer les statues gréco-romaines pour se rendre compte que la taille n'avait que peu d'importance et que seul les sexes en érections adoptaient des représentations inhumaines.
C'est un sexologue américain, Alfred Kinsley, qui mena le premier une campagne de mesure. Il fit parvenir à 3000 hommes âgés de 18 à 50 ans des cartons gradués afin qu'il puisse indiquer la taille de leur pénis. La moyenne amputée d'un coefficient d'exagération de 2cm donna une longueur moyenne de 15,2 cm et une circonférence à 13.
Courant des années 90, il fallut remesurer pour adapter les préservatifs à la demande. Cette fois, plus question de laisse les hommes se mesurer eux-mêmes, des infirmières s'en chargèrent. Résultat : une longueur moyenne de 14,5 cm.
De la même manière que les femmes se font refaire les seins, la chirurgie plastique permet aux hommes de modifier quelque peu l'aspect de leur pénis. Mais il reste impossible de changer radicalement la longueur et la grosseur contrairement à ce que certains charlatans aimeraient nous faire croire !
N'oublions pas que ce n'est pas seulement la taille qui compte et que tous les hommes ne sont pas acteurs pornos !



Toucher
Du latin [toccare].
Les Romains utilisaient déjà le verbe « toucher » au sens sexuel du terme et exprimaient ainsi le contact des doigts sur le sexe féminin. Le toucher est indissociable de l'acte sexuel et permet d'exprimer de la sensualité.
Le toucher marque le début de la vie sexuelle : les enfants toucheraient ainsi le sexe dès l'âge de deux ou trois ans sans s'en rendre compte.
Le toucher est connoté plus ou moins sexuellement selon la culture. Pourtant, toucher quelqu'un relève toujours de la pénétration dans une zone qui relève de l'intime et est parfois intégré dans le processus de séduction, de drague.



Transgenre
Le mot « transgenre » vient de l'association de « trans » (inter) et genre, qui définit l'orientation sexuelle.On dit d'un individu qu'il est transgenre s'il a entamé une procédure visant à passer d'un genre sexuel à un autre, ceci afin de mettre en adéquation une orientation sexuelle et un aspect physique qui ne correspondent pas. Avec les progrès de la chirurgie plastique, le cadre classique autrefois limité aux genres féminin et masculin est désormais dépassé. Il est ainsi possible pour un individu de se contenter de se vêtir comme un représentant du sexe opposé ou encore de se faire opérer pour obtenir les signes biologiques du sexe opposé tout en en gardant partiellement ceux de son sexe de naissance. Généralement, l'opération consiste à changer totalement de genre en ne conservant aucun des signes biologiques d'origine. Le délai entre le début et la fin de la transformation est appelé transgenrisme.



Virginité
Du latin [virgo], « jeune fille ».
La virginité est l'attribut de quelqu'un qui n'a jamais eu de rapport sexuel.
Dans certaines religions, qu'elles soient primitives ou monothéistes, la virginité revêt une grande importance et est généralement associée à la présence de l'hymen dans le vagin. L'hymen, membrane de chair qui barre en partie le vagin, se déchire en effet lors de la première pénétration et permet dans certaines cultures d'apporter la preuve de la virginité de la jeune fille.
Les violences liées à la virginité sont hélas classiques et certains hommes n'hésitent pas à répudier leur femme si celle-ci n'était plus vierge au moment du mariage. A savoir que si les médecins généralistes sont habilités à établir un certificat de virginité, celui-ci ne possède aucune valeur aux yeux de la loi. A noter également que la virginité ne protège pas des MST (maladies sexuellement transmissibles) et qu'il est ainsi nécessaire de se protéger en utilisant un préservatif dès la première fois.



Virilité
Du latin [virilis] « homme ».
La virilité désigne « c'est la conviction intime d'être un homme ou de se percevoir comme tel », une construction qui tire son origine de l'enfance et s'établit par rapport à des références et des modèles du masculins qui diffèrent selon les époques et cultures considérées.
La virilité possède des attributs qui permettent à chacun de se placer vis-à-vis de sa propre virilité, et il arrive qu'un de ces attributs soit perçu comme anormal d'où une demande de virilisation (musculation, cheveux, etc.).
On aurait tendance à confondre, à tort, virilité et machisme. Etre viril ne signifie pourtant pas être violent !



Vulgarité
Du latin [vulgaris] (qui est commun aux hommes).Se dit d'une chose, d'une idée ou d'un mot commun ou peu délicat.Une question d'ordre philosophique se pose ainsi : le sexe étant naturel chez les êtres humains, est-ce vulgaire d'avoir des rapports sexuels ? Selon notre culture ou notre éducation, des actes de tous les jours nous apparaîtront comme vulgaires parce que concernant le corps et ses différentes manifestations (se masturber, cracher, voire même uriner). La notion de vulgarité ne dépend pas totalement de notre orientation sexuelle ou de notre genre (masculin ou féminin) ; masculinités et féminités se rejoignent sur les besoins fondamentaux du corps et dépassent ainsi les clichés inhérents aux modèles hérités de l'éducation.

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Avril 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus